Accueil > Solutions et produits > Cogénération > Turbine à vapeur

Turbine à vapeur

La turbine à vapeur est sans doute la technologie la plus employée actuellement pour la production électrique à partir de biomasse. Elle est cependant réservée à des installations de forte puissance (supérieures au mégawatt). Elle fonctionne selon le cycle de Rankine et nécessite la mise en oeuvre de chaudières produisant de la vapeur à haute pression. Cette technologie est ancienne et bien maîtrisée.

Cette technique, réservée aux industriels pouvant produire de grandes quantités de vapeur, permet de produire de l'électricité lorsque de la vapeur est produite en excédent, permettant ainsi de régulariser sa consommation, par conversion énergétique. C'est aussi la principale technique utilisée dans les grosses centrales électriques, nucléaires ou à combustibles fossiles, pour convertir l'énergie thermique du combustible en électricité.

Emispec agira à titre de conseillier et de chargé de projets pour des projets de mise en oeuvre clé-en-main de turbine à vapeur de type extractif ou back pressure.

La cogénération par turbine à vapeur permet d'utiliser des sources d'énergie primaires variées, dont entre autres les sources d'énergie diverses issues de la valorisation des déchets de l'industrie, tels que les déchets de bois dans les scieries, ou les déchets végétaux de l'agriculture.

Le cycle thermodynamique des turbines à vapeur est basée sur le cycle de Rankine. A l'aide de la chaleur dégagée par la combustion d'un combustible, on produit de la vapeur à haute pression dans une chaudière. Cette vapeur est ensuite dirigée vers une turbine, où en se détendant, entraîne la turbine. Sortie de la turbine, la vapeur est condensée et ramenée à la chaudière, où ce cycle recommence. Dans ce cycle, la combustion est externe : c'est-à-dire qu'il n'y a pas de contact direct entre le fluide process (vapeur) et le foyer. Ainsi le combustible ne requiert pas de spécifications de qualités précises et donc tout combustible peut être employé.

Source : Wikipedia